Hong-Kong après Oulan-Bator c’est le choc assuré ! L’endroit où l’on trouve la plus forte densité de population au monde après le pays avec la plus faible, comment dire… ça change ! De quoi donner le vertige... ou la migraine ! Et oui victime d’un satané mal de crâne (héritage féminin dans la famille Menanteau…), Jess a eu beaucoup de difficultés à apprécier les premières heures dans les rues Hongkongaises, sacrifiant quelques petites visites au programme. Mais l’enthousiasme a eu raison du mal de tête devant cette incroyable ville !

On vous raconte tout ça…

 

Nous avons atterri à l’immense aéroport d’Hong-Kong à 19h ce vendredi 12 oct et avons directement goûté aux joies de la surpopulation en patientant 1h à la sortie de l’avion et une ½ heure pour passer le poste d’immigration… et qui dit nouveau pays, dit nouvelle monnaie : ici ce sera le $HK 10 = 1€.

Comme indiqué dans les guides et forums nous faisons l’acquisition directement à l’aéroport (au train-station) de la très pratique « Octopus Card ».

P1070437

Direction ensuite Nathan Road à Kowloon avec le bus A21. L’idée était de trouver une Guest-house au « Chungking Mansion » réputé pour être « la Mecque des voyageurs à petit budget » (dixit le Lonely). Or à 22h cela devient compliqué ! Nous sommes d’abord un peu ébahis devant cet immeuble de 17 étages où l’on compte des dizaines de Guest-houses. Une véritable et gigantesque auberge espagnole cosmopolite à laquelle on accède par un rez-de-chaussée plein de rabatteurs indiens et d’ascenseurs aux files d’attentes interminables. Nous avons donc cherché à « tenter notre chance » dans ce chaos hôtelier… et après 6 essais infructueux (soit « full » soit des tarifs exorbitants –plus de 22h et avec nos sacs sur le dos, nous constituions des proies bien faciles-) nous avons atterri à la Mei Lam Guest House au « Mirador Mansion ». En revanche nous déchantons sur le prix : annoncé 250$HK pour une double sur le Lonely, nous nous en sortons pour 750 les deux nuits (en changeant de chambres entre les soirs). Aïe ! mais pas vraiment le choix…

P1070394

P1070657

P1070689

P1070397

Après un réveil difficile pour Jessie, et un petit déjeuner chez Mcdonalds (avec bien plus de choix sur les « breakfasts » qu’en France ! 62 $HK pour deux…), nous cherchons à nous renseigner pour le bus qui nous emmènerait de Shenzhen à Yangshuo auprès du Hong-Kong Tourism-Board puis du CTS. Ni l’un, ni l’autre ne pouvant nous renseigner, on se résigne à « tenter » le coup dimanche soir par nos propres moyens. Nous verrons bien !

Et hop direction Central avec le Star Ferry où Jess commence à sortir doucement de son brouillard migraineux. C’est ensuite un petit moment de « tournage en rond » à la recherche du bus 15C (à ne pas confondre avec 15 tout court !) qui nous permettra de voir que HK est une ville que « l’on survole » avec les nombreux « flyover » (systèmes de passerelles dominant rues et avenues qui permettent de passer d’une tour à une autre sans arpenter un quelconque trottoir).

P1070425

P1070413 

      

 

 

 

 

 

P1070418

P1070602

 

P1070525    

P1070424

P1070526

        P1070530

P1070434

                           P1070435

C’est ensuite avec le légendaire funiculaire « Peak Tram » que nous montons contempler HK depuis l’incontournable Victoria Peak. Là encore la file d’attente interminable est de rigueur…  Tout en haut c’est un énorme centre commercial qui nous accueille surmonté de la dominante « Peak Tower », et malgré la grisaille de ce samedi la vue est imprenable sur l’ensemble de HK, la baie, les immeubles…

P1070441

                     P1070450

P1070461

                     P1070493

P1070470

                      P1070497

P1070508

Nous arpentons ensuite les rues jusqu’au Luk Yu Tea House, le plus ancien restaurant chinois de la ville qui semble sorti tout droit du Lotus Bleu. Du thé, des « Dim Sum », une note un peu salée (145 $HK), et voilà une Jess rassasiée qui s’en va à l’assaut du H&M HK !

P1070534

         P1070544

 P1070548

         P1070562

 

Nous prenons ensuite le gigantesque escalator extérieur qui part du marché (le plus long du monde, il transporte près de 40 000 personnes par jour et se déroule en plusieurs parties sur une distance de 800m) et découvrons l’occidentale rue « Staunton », l’artisanale « Elgin », et la pittoresque  et anachronique « Graham ».

P1070567

P1070570

P1070573

P1070593

Revenus sur Kowloon, nous arpentons ensuite la « Tsim Sha Tsui » promenade avec son Avenue of Star.  Loïc y fera son premier « Starbuck » de sa vie et nous y verrons à 20h (comme chaque soir) la Symphonie des Lumières où 40 buildings s’illuminent des deux cotés de la baie : un spectacle de lumière et de son urbain le plus beau du monde d’après le Guiness Record Book… nous, nous avons envie de dire : « ah bon ?? »

P1070617

P1070619

P1070643

Notre journée s’est ensuite clôturée par le marche nocturne de Temple Street (des dizaines de stands et de rues adjacentes qui vendent toutes sortes de bazar, fringues, gadgets, artisanats -parmi lesquels Loïc a pû se dénicher un rasoir électrique bon marché…-) où nous avons mangé dans un « dai pai dong » (échoppes de rues, 110 $HK pour deux soit 11€).

P1070671

P1070673

P1070678

P1070682

 

Debout 7h30 ce dimanche matin (dur !) nous partons pour Shek’O au sud est de l’île de Honk-kong après être passés voir quelques mouvements de Tai-Chi dans le parc de Kowloon. 1h plus tard, après avoir pris deux métros jusqu’à la station Shau Kei Wan puis le bus 9, nous voilà à sur la plage du petit village pittoresque de Shek’O. Un ptit jus d’orange frais et c’est déjà l’heure de retourner récupérer nos sacs à l’hotel. Le manque de temps nous a donc empêché de se rendre jusqu’à la célèbre plage de surfeurs « Big Wave Bay ».

P1070705

 


Les petites particularités de HK :

- une très bonne accessibilité pour les déficients visuels (nombreuses petites adaptations dans les rues et espaces publics…)

- l’omniprésence de papillons (c’est chouette !)

- très très peu (voir quasiment pas) de fumeurs dans les lieux publics.

- des piétons très respectueux de la signalisation !

 

Ce qu’on aurait aimé faire :

(s’il n’y avait pas eu cette satanée migraine et les nuits d’hébergement si chers…)

- L’île de Lantau avec le temple boudhique Po Lin (avec le bouddha assis de 34 m) et le village pittoresque de Tai O

- le musée d’histoire à Kowloon

- le temple Man Mo

- Aberdeen


 

    Nous avons donc à présent pour projet de nous rendre à Yangshuo en prenant le métro hongkongais jusqu’à la station frontalière de Lo Wu puis, une fois s’être acquitté des formalités de passage, en prenant un bus de nuit depuis la gare routière de Shenzhen. Suspense… !