Pour se mettre dans l'ambiance :

 

Après la censure chinoise, voici enfin venue la petite chronologie de nos 23 jours passés en Chine du Sud :)

       J1 – Dimanche 14 octobre : départ d’HONG-KONG

N1 : Bus couchette Shenzhen-Yangshuo (bien confortable !)

Pratique : de HK prendre le métro jusqu’à la station « Lo Wu » puis, une fois les formalités frontalières passées, se rendre au guichet de bus côté Shenzhen ; compter 1h30 jusque là (à la sortie après les postes d’immigration prendre l’escalator qui se situe tout à gauche pour passer sur la passerelle par dessus les rails, puis descendre à gauche une fois au bout) Au guichet 1, demander un bus de nuit pour Yangshuo (bus pour Guilin / bien faire marquer Yangshuo en chinois dessus) il y en a deux : 19h30 et 20h30. 230Y soit 28€/pers. Arrivée à Yangshuo le lendemain matin, 12h plus tard.

P1090293

          J2 – Arrivée à YANGSHUO : 4h de balade en vélo autour du Yulong jusqu’au Pont du Dragon

            *Astuce : se procurer la carte des sentiers cyclistes alentours pour 10Y (1,20€) au « China Bike ».

          J3 – Escalade, sites « Wine Bootle » et l’arche « Moon Hill ».

          J4 – Balade en bateau de bambou sur la rivière Li depuis le village de Xinping.

Pratique : Petit-bus pour Xinping (pris au « bus-station ») 7Y/pers (0,90€), 1h / Balade en « Bamboo Boat » depuis la « Vue des 20Y » au « Cheval Blanc » pour 50Y/pers (6€), 1h.

N2 à N4 : Bamboo House Inn (dans une petite rue perpendiculaire à la principale « Xinje Lu ») 90Y la dble avec sdb (11€) plutôt jolie, propre et avec petit balcon ; très bruyant le soir.

P1070986

    Si Yangshuo a longtemps été un lieu pour se reposer ce n’est aujourd’hui plus le cas. Maintenant le tourisme de masse est de rigueur : circuits organisés possibles, boutiques à foison, et des bars, des bars, des bars… Reste quand même un fabuleux paysage karstique, et du coup de belles falaises dont la belle arche de MoonHill (paysage jusqu’alors seulement rêvés sur les posters de grimpe qui ornaient ma chambre !...). Pour le calme il fallait donc mieux choisir Xinping bien plus authentique ! Mais pour combien de temps ?...

 

P1090299

        J5 – Arrivée à GUILIN : balade dans la ville et autour des lacs Ronghu et Shanhu d’où l’on peut voir les Pagodes de la Lune et du Soleil.

       J6 – Rizières en Terrasses du Dos du Dragon (« Longji »)

Pour Ping’An (petit village situé dans « Longji »), 2 bus depuis la gare routière de Guilin (19Y puis 8Y/pers, env 3h de trajet) avec les 80Y (10€) pour entrer dans le parc. Dernier bus direct de Ping’An à Guilin à 17h, 30Y/pers (4€).

N5 à N6 : Flowers Youth (très bien! grande salle d’accueil) 35Y/pers (4€) en dortoir de 4

P1080240    Les rencontres font aussi les voyages ! Diane, Agathe, Jade, Chloé, Kristel, Camille, Floriane et les deux Quentin, tout droits  arrivés de Pékin (où ils étudient le commerce international) et rencontrés à l’auberge, provoquèrent un petit changement dans nos plans : une journée aux Rizières en Terrasses du Dos du Dragon plutôt que le train pour Guiyang (repoussé du coup au lendemain). Avec leur énergie et leur enthousiasme nous avons donc passé une journée, certes peu ensoleillée, mais bien sympathique à se balader dans les rizières en terrasses du petit village de Ping’An dans la joie et la bonne humeur !

 

 

P1090303

         J7 – Train pour GUIYANG

Le K393 : 10h09-23h40 (soir-même…) - 190Y/pers (23€) en « high hard sleep »

N7 : Guiyang, boui-boui peu propre près de la gare ferroviaire

P1080293

   L’anecdote du train ou comment se tromper de 24h !

Informé par un forum de voyageurs, nous avons embarqué à Guilin à 10h09 pensants arrivés le lendemain soir à Guiyang à 23h40, pas moins de 37h plus tard. A bord deux français à destination de Kunming 24h plus tard : « ah bon ? nous passons par Kunming avant Guiyang ? N’importe quoi ces trains chinois ! ». A 23h le soir même, l’hôtesse du train vient nous déloger de nos couchettes dures dans lesquelles nous apprêtions à passer une très longue nuit… A minuit, hébétés dans les rues de Guiyang avec nos sacs sur le dos, nous réalisons que les trains chinois ne sont pas si illogiques… vdm.

 

 

P1090307

         J8 –  Direction Getu : trajet jusqu’à Ziyun

Depuis la gare ferroviaire de Guiyang prendre le 208 direction la gare de bus de Jinyang (compter env 30 min) / bus pour Anshun 35Y/pers (4€), 1h30 de trajet / bus pour Ziyun 25Y/pers (3€), 2h de trajet.

N8 : Ziyun, boui-boui près de la gare de bus, 50Y (6€) la dble sans sdb

Moment amusant : en rentrant à notre guesthouse, nous entendons de la musique dans le bar d’à côté. Curieux, nous rentrons et là ÉNORME !! une piste de patins à roulettes autour d’une micro piste de danse (le tout dans 20m2). C’est LE repère des jeunes de Ziyun. Une ambiance digne du film La Boom.^^

        J9 – Arrivée à GETU – Escalade, site de la « Grande Arche »

Van pour Getu à la gare de bus de Ziyun, 11Y/pers 2€

        J10 – Escalade, site « Olivier’s Grag »

N9 et 10 : « Chez l’habitant »

P1080361

   C’est surement l’endroit le plus perdu que nous ayons fait où l’on se sent vraiment dans la campagne profonde. Aucune véritable infrastructure, l’électricité marche quand elle veut, l’eau de la douche est capricieuse et le choix des repas se limite à des nouilles avec un œuf et du riz assortis de quelques légumes et bouts de gras (d’on ne sait quoi car ici ils mangent « de tout ». Les pancartes des restos le long de la route montrant fièrement leur viande canine… et non, ici, ce n’est pas un mythe !!).

Le cadre n’en est pas moins remarquable et impressionnant pour grimper ! Un moment magique, surtout sous la grande arche !

 

 

P1090312

       J11 – Départ de Getu, transit par Ziyun puis attente à Anshun toute la journée.

N11 : Train de nuit pour KUNMING 

Le 20h49-6h (270Y -33€- pour deux en couchette dure)

       J12 – Train pour DALI 

Le K9640 : 8h28-16h30 (100Y -12€- pour deux en hard seat)

       J13 – « Montagnes GangShan » en télécabines du Temple Gantong jusqu’au « Quingbi Xi » (110Y/pers AR)

      J14 – Dali en vélo : le marché de BoAi Lu ; les Trois Pagodes (de loin…), village de CaiCun au bord du lac Erhai ; Remin Lu depuis la Porte Est ; l’Eglise Catholique (mélange style bai et catho classique)

N12 à 14 : Friends Guesthouse (Porte Sud, Fuxing Lu) 70Y la dble sans sdb (9€) accueil sympa.

P1080570

   Après la grisaille du Guigzhou, le soleil de La vieille ville de Dali (à distinguer de la ville nouvelle à 40mn de bus, que l'on appelle aussi Dali, mais également Xianguan, allez comprendre !) dans la région du Yunnan est bien accueillant ! Superbement situé entre les montagnes GangShan à l’ouest et le lac Erhai (42km long / 6km large) à l’est, Dali est à la fois la représentante de la culture Bai (minorité ethnique) et de la surexploitation touristique à la chinoise. « Huguo Lu » rebaptisé « rue des étrangers » témoigne de son côté « repère de baroudeurs ». Si les occidentaux finissent du coup par la fuir, c’est tout de même un coup de cœur ! Outre la « Fuxing Lu » artificielle, mercantile et noire de monde (que nous avons d’ailleurs rebaptisé « Fucking Lu ») le bas de « Remin Lu » à l’est est très agréable. Nous y avons déniché des merveilleux « street food » pas chers (rassasié pour 10Y/pers soit 1,20€), avec un big up tout spéciale pour la « mamie aux crèpes » !... Manger et dormir à Dali ne paraît pourtant pas si simple de prime abord pour les voyageurs à petit budget ! A cela deux raisons : les chinois ont vraiment l’art de l’exploitation et, les guides « Lonely » et « Routard » ont la plupart de leurs infos erronées (télésiège pour Zhongé Shan = fermé ; Cycling Dali = fermé ; ferry de CaiCun = fermé ; etc…!). Déconcertés, nous avons opté pour ce qu’il y avait de « plus rassurant » et moins cher : le vélo ! En une journée, nous avons donc pu pédaler, flâner, déguster… en bref, profiter pleinement de la ville !

 

P1090317

        J15 – SHAXI : découverte du village

Pratique : de Dali, prendre le bus 8 jusqu’à la gare routière nord de Xiaguan, puis bus pour JianChuan 33Y/pers ( €) 3h de trajet, et petit van jusqu’à Shaxi 15Y/pers ( €), env 45 min. Attention dernier bus retour depuis JianChuan : Dali 18h, Lijiang 16h.

N15 : Shaxi, 50Y la dble sans sdb (6€)

P1080826

  Dixit le Lonely : « Ancien carrefour majeur sur l‘une des routes du Thé et des Chevaux qui s’étiraient du Yunnan à l’Inde, Shaxi semble encore résonner du bruits des sabots et des cris des marchands… Ses maisons en bois et ses étroites rues sinueuses en fond un décor sortie tout droit de films historiques… Le village y conserve une merveilleuse quiétude… »

Rien à ajouter ! C’était ça et ça nous a beaucoup plu !

 

P1090318

        J16 – Arrivée à LIJIANG : balade dans les rues pavées de la vieille ville.

Pratique : de Shaxi, van pour JianChuan 10Y/pers (1,20€) 1h de trajet - puis bus  pour Linjiang (4 le matin) 20Y/pers (2,50€) 2h30 de trajet.

Bus 8 -1Y- de la gare routière aux portes de la vieille ville, 20 min.

        J17 – Village de BAISHA et pagode Wanggu sur la Colline du Lion.

N16 et 17 : Mama Naxi Guesthouse (recoin est de la vieille ville) 35Y/pers (4€) en dortoir de 5. Mama, une sacrée personnalité qui chouchoute à coup de bananes et petits gâteaux ! Emblématique de la société matriarcale Naxi. Le « repas familiale » servi à 18h30 pour 20Y/pers est génial : très bon, très copieux !

P1080962

   Lijiang, la ville labyrinthique aux ruelles pavées et tortueuses, irriguée de canaux et bordée de vieilles maisons basses, offre un charme tout à fait… « touristique ». Jolie, la vieille ville de Lijiang (à ne pas confondre avec la cité moderne quadrillée à l’américaine, située à l’ouest) nous est apparu comme étant tout autant la capitale de la culture Naxi (minorité ethnique) que celle de la boutique à touristes. Beaucoup beaucoup de boutiques (proposants les mêmes produits !) et du coup, beaucoup beaucoup de touristes chinois ! Situé à 2400m d’altitude et dominée par la montagne enneigée du Dragon de Jade (Yulong Xueshan, 5596m), il est plutôt agréable d’y déambuler (et pour nous c’était sous un soleil « montagnard »!) et de profiter de l’ambiance festive de Sifang Jie (place du marché). Malheureusement, le porte-monnaie a vite fait d’orienter les choix car l’exploitation touristique de la région rend l’accès à la plupart des sites à des prix carrément prohibitifs ! Nous avons donc renoncé au Parc de l’Etang du Dragon Noir et son musée Dongba, aux sites des monts du Dragon de Jade et, au célèbre trek des Gorges du Saut du Tigre (et de ce fait, nous choisirons de ne pas aller jusqu’à Shangri La). Nous avons ainsi pu tester avec joie les informations complètements erronées du Lonely en effectuant quelques bornes à pied dans la ville moderne avant d’enfin trouver le bus 6 (direct depuis les portes de la vieille ville ! rrmrrm ) pour nous rendre à Baisha, le village aux petits papy ! Papy 1, plein de zèle, au Buenavista Cafe, nous a fait gouter au Baba Naxi et au jus de Hutang (sucré et épicé, concocté par lui-même…) ; Papy 2, le très célèbre docteur Ho, véritable star locale, a délivré des herbes médicinales à Loïc, alors atteint d’un vilain rhume… (100Y la consultation quand même ! De quoi rompre le charme !...) Etonnant ce vieux barbichu tout de même, avec ses 91 ans, sa peau de bébé (ils exhibent ses avant-bras fièrement pour le prouver !) et, sur les murs de sa petite clinique bordélique, ses coupures d’articles de tous les pays qui témoignent de sa véritable notoriété. Enchantés par ces rencontres et l’atmosphère très joviale et détendue de Baisha, nous serons également ravis par la vue à 360° sur Lijiang de la pagode Wanggu (15Y/pers), et par la musique quelque peu « redondante » des ruelles (cela nous aura valu l’achat d’un CD dans l’un de ces étranges boui-boui constitués seulement de canapés et de Djembés…).

 

P1090322

           J18 – Bus pour Panzhihua

Gare routière Keyunzhan (au sud de la vieille ville) 14h-21h30 (210Y -27€- pour deux)

NB : dans la ville de Penzhihua, le bus s’arrête en pleine route, interpellé par les taxis. Ceux-ci proposent le trajet direct jusqu’à la gare de train à 26 km de distance pour 20Y/pers. Ce que nous avons fait, avec deux autres chinois ; la gare routière se trouvant à priori très loin de la gare de train selon infos de chez Mama Naxi.

N18 – Train pour Emei

Le 22h50-9h30 (145Y/pers -18€- en « high hard sleep »)

         J19 – Bus pour LESHAN – Visite de « Da Fo » le Grand Bouddha – Bus pour CHENGDU

Pratique : Leshan à Emei (gare routière à côté de la gare de train) : 8Y/pers (1€), 40 min / Gare routière centrale à Da Fo : Bus 3 puis 13, 2Y / Gare routière de Xiaoba à Chengdu : 48Y/pers (6€), 2h.

P1090169

     Un peu hébétés, fatigués par les trajets, nous voilà donc à Leshan ! On hésite : « On dors là ce soir ? on dors pas là ? on va vers l’ouest demain ? on va l’est ?… ou pas… » Arf on est crevé ! Un bon hamburger (= « nourriture-réconfort ») nous mettra sur la voie de la décision : « ce soir, direction Chengdu ! ». Aux portes du parc du Grand Bouddha, on vient nous accoster : à renfort de grands gestes, un chinois nous fait comprendre qu’il peut garder nos gros sacs à dos dans son restau… moyennant 6Y ! Un peu dubitatifs, nous acceptons tout de même devant son « reçu ». 

Délestés de nos sacs, nous partons donc à l’assaut du Parc de Monsieur Da Fo (90Y tarif normal ; mais en « truandant » avec une pseudo-fausse-carte, Jess obtient l’entrée au tarif étudiant 50Y ! ^^) et la balade sera plutôt plaisante ! En 3h nous sommes partis de la Porte Nord, sommes passés par les Temples Lingyun et Daxiong, la Pagode Lingbao, le Parc de Bonsaï, sommes descendus au pied du Grand Bouddha, puis sommes remonté par Linyun Zhandao (le chemin taillé dans la roche), pour passer par les tombes Mahao, voir le village de pêcheur « Yuncun », et le pont Haoshang. Sortie par la porte sud, nous avons rejoins la porte Nord en Rishckaw en quelques minutes pour 10Y la course (1,20€). Et hop, contents de notre pause-escapade-Leshannaise, nous mangeons un « Sweet and Sour » chez notre copain-gardien de sacs et, repartons à l’assaut des transports à destination de Chengdu, l’étape finale de notre aventure chinoise.

 

P1090330 

          J20 – CHENGDU – Jinli Street et quartier tibétain.

          J21 – Wenshu Yuan et le Temple (5Y)

         J22 – Temple taoïste QingYang Dong ; maison de thé (pagode entrée parc Baihuatan) ; Quintai Lu

         J23 – Visites aux Pandas à la base de reproduction de Chengdu (organisé avec la Guesthouse 98Y/pers -12€- de 8h à 12h)

N19 à 23 : Sim’s Cosy Garden, 100Y la single (grand lit) sans sdb ; vraiment génial ! Il y TOUT ce qu’il faut pour le backpack ! Idéal !

P1090427

    Après le soleil du Yunnan, c’est sous un ciel bien gris que nous passerons nos derniers jours en Chine dans la grande ville de Chengdu. Grisaille plutôt en raccord avec notre moral mit à mal devant l’impossibilité de nous rendre au Tibet d’une part, et de regagner le Népal par voie terrestre d’autre part. « Vous devez être 5 personnes de la même nationalité pour pouvoir faire une demande de Permis d’Entrée pour le Tibet » … « En ce moment c’est très difficile d’avoir un permis parce qu’il y a un congrès blablabla » … « Ah oui, le permis est cher » … « Mais vous ne pouvez pas aller au Tibet seul, il faut prendre un tour organisé » … « Oui c’est cher car il faut compter le guide, les transports, blablabla » …. « Ah non vous ne pouvez pas prendre le train jusqu’au Népal » … « Pour aller au Népal, il faut prendre l’avion » … « L’avion par internet c’est moins cher » … « Ah non vous ne pouvez vraiment pas aller au Népal autrement » … En persistant avec de multiples interlocuteurs (déplacement dans agences etc…) nous nous retrouvons systématiquement devant le même air fataliste chinois : on aura beau batailler, piétiner, s’énerver, rien à faire le système est plus fort. Après moult calculs et recherches stratégiques, la sentence tombe : on ne fera pas mieux que 704€ les deux billets d’avion Chengdu-Katmandou. O rage, o désespoir, ça sent le tour du monde raccourcis !

Les Pandas du centre de reproduction de Chengdu égayèrent tout de même notre humeur maussade. Espèce endémique et véritable « fossile vivant », le panda est véritablement un animal surprenant, touchant, amusant ! On tombe son sous charme de gros nounours-félin pataud au premier regard. Avoisinant les 150g à sa naissance, il multiplie son poids par 10 en 1 an, et ce en ne mangeant que du bambou ! Surprenant tout de même !...

 

P1090334